favicon.ico
Vous êtes ici :
  1. Accueil
  2. Chapitre1

Chapitre 1 - L'Alsace écocitoyenne, solidaire et ouverte sur le monde


1 ~Le développement de l’éthique

image1

Grâce au travail éducatif, l’éthique du respect de l’autre et de la vie en général, inspiré par des pionniers comme Albert Schweitzer et Henri Ulrich, progresse. Chaque individu se sent relié à lui-même, à autrui, à la communauté, aux autres espèces vivantes et à l’univers. La compréhension refoule l’égocentrisme, le mépris, et, dans le débat d’idées, l’argumentation remplace l’excommunication et l’anathème. L’esprit du dialogue remplace la logique de l’affrontement.

Si nous voulons prendre soin de notre planète, nous devons prendre soin de nous-même et des autres.



2 ~La coopération éducative permanente

image2

La distinction formation initiale et continue est désormais sans fondement : on apprend à tous les âges et dans tous les lieux grâce à la mise en réseau des intelligences qu’elles soient scolaires, universitaires, associatives ou du monde économique. La compétition intellectuelle a laissé la place à la coopération éducative. L’accent est notamment mis sur la capacité de participer aux débats citoyens à la fois de manière constructive et critique. L’éducation à l’environnement s’est ainsi installée partout : dans les entreprises, les administrations, les terrains sociaux, on coopère pour mieux vivre ensemble sur notre petite planète.

Mettre de la coopération dans l’environnement et de l’environnement dans la coopération.



3 ~La solidarité de proximité comme la solidarité planétaire

image3

L?Alsace assume ses responsabilités de région favorisée par la géographie. Elle lutte pour assurer à tous ses habitants les moyens de leur existence matérielle et de leur épanouissement spirituel, et elle développe d?ambitieux projets de coopération Nord-Sud et Est-Ouest avec des pays du monde entier. Ce positionnement de carrefour de la solidarité planétaire contribue à son rayonnement culturel et son équilibre social.

La solidarité est à penser dans le cadre d?une nouvelle politique économique.



4 ~Le progrès par la démocratie participative

image4

À tous les niveaux territoriaux (quartier, commune, pays, région, Europe, monde), grâce notamment à une éducation coopérative dès le plus jeune âge et aux technologies de l?information, les décisions sont préparées au cours de débats associant tous les citoyens motivés. De nombreux domaines de l?action publique sont organisés au sein d?instances de cogestion ou de coopération dans lesquelles les associations de citoyens, d?usagers et de consommateurs assument des responsabilités et inventent de nouveaux modèles de gestion de la vie collective. La recherche de l?intérêt général prend le pas sur la défense des intérêts particuliers.

En 2045, chacun d?entre nous décide et réinvente le devenir de la cité. La “politique” n?est plus un gros mot, elle est devenue l?affaire de tous.



5 ~Le secteur associatif citoyen, créateur de richesses

image5

En complément des secteurs marchand et public, les associations citoyennes se développent grâce à des mesures structurantes: Strasbourg et Kehl notamment créent un Centre européen des organisations non gouvernementales (ONG) dans les domaines de l?environnement, de la solidarité et de la coopération. Elles multiplient ainsi les services d?intérêt général et leur capacité d?innovation. Elles contribuent également à l?évolution des connaissances en partenariat étroit avec les grandes écoles et les universités. Alsace Nature mène désormais le combat citoyen au sein de l?organisation non gouvernementale Rhin Nature qu?elle a créé avec ses homologues badois, palatins et suisses.

L?écocitoyenneté participe au débat public sur notre devenir commun et le vivre ensemble par une approche non mercantile.



Valid XHTML 1.0 Transitional   Valid CSS