favicon.ico
Vous êtes ici :
  1. Accueil
  2. Chapitre6

Chapitre 6 - Pour une région où humains et nature cohabitent


28 ~Un espace naturel à la portée de tous

image28

Le contact à un espace naturel biologiquement riche (forêts, prairies, milieux aquatiques, pelouses sèches gérés écologiquement) est possible à moins de 30 minutes à pied (10 minutes à vélo) de son domicile. L?accès motorisé à ces zones de ressourcement est strictement limité.

Une nature au c?ur de toutes nos vies qui ne soit ni un rêve, ni un privilège.



29 ~Des espèces et des écosystèmes en bon état de conservation

image29

Les instances publiques ont décidé de faire de l?Alsace une région modèle de naturalité: un programme de renaturation des rivières a été réalisé; au moins 10% du territoire de chaque commune est laissé à sa libre évolution. Ces efforts sont financés dans le cadre d?une charte de solidarité par les grandes agglomérations dont les habitants apprécient le contact sensible avec la nature sauvage. Grâce à ces mesures, le Grand Tétras dans des forêts gérées selon une sylviculture naturaliste, la loutre et le saumon dans des rivières en bon état écologique, le Butor étoilé dans les roselières, le Courlis cendré dans les prairies du Ried, le Lézard vert dans les collines sous-vosgiennes? ont reconstitué des effectifs viables. Le loup revenu naturellement et le lynx désormais bien présent dans l?écosystème ont retrouvé leur place de régulateur de la grande faune.

Pour un retour naturel du Grand Tétras dans le nord du massif vosgien.



30 ~Une place pour la nature dans la ville

image30

Grâce à une architecture intégrant le végétal, un urbanisme ?vert? et une gestion différenciée des espaces non bâtis, la ville accueille la diversité biologique: les herbes sauvages, les arbres non mutilés, les papillons, l?hirondelle?, source de plaisirs et d?émotions pour tous.

Quel plaisir: de la nature à sa fenêtre !



31 ~La nature de retour dans l’espace agricole

image31

Après une disparition quasi complète, le bleuet, les arbres isolés, les sauterelles, la perdrix, les chauves-souris, le Grand Hamster? réapparaissent dans les champs et surtout dans un réseau de corridors naturels reconstitués entre les zones de culture. Dans la plaine, la trame verte est une réalité: elle étale son cortège de rivières mouvantes, de haies et de prairies extensives d?une commune à l?autre, entre des parcelles agricoles diversifiées. Elle constitue un formidable terrain de jeu de proximité permettant à nouveau un contact direct avec la nature pour les enfants et les adultes.

Oubliées les balades entre deux murs de maïs !



32 ~La nature devenue une culture commune

image32

Pour leur plus grand plaisir et grâce à des efforts continus d?éducation à la nature et à l?environnement, les écocitoyens d?Alsace ont appris ensemble à observer et à protéger leur patrimoine naturel: la nature fait désormais partie de leur culture. La découverte des espaces naturels se fait librement par des moyens de déplacement non motorisés et dans le cadre de chartes de comportements permettant la cohabitation harmonieuse avec la faune et la flore. Des maisons de la nature (CINE) maillent le territoire.

À chaque école, village, quartier, son jardin et la possibilité de découvrir la nature sauvage à proximité.



Valid XHTML 1.0 Transitional   Valid CSS